Présentation de notre équipe

 
Où travaillons nous ?
Nos actions !
Dans la Presse
Manifestations
Visites

 92427 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

 

alsace3113.jpg
 

L’un est artiste-peintre, l’autre champion du monde de handbike. Leur point commun : tous deux sont cloués sur un fauteuil roulant. Ce qui ne les empêche pas de s’investir pour plus malheureux qu’eux.

« Nous avons besoin de fauteuils roulants et de béquilles pour remplir notre prochain container », lancent en chœur les deux hommes qui se sont connus il y a une trentaine d’années, au centre de réadaptation Albert-Camus de Mulhouse. Tous deux sont des battants. Ils ont réussi à donner une nouvelle orientation à leur vie et, en outre, à soutenir d’autres handicapés, en Alsace ou à l’autre bout du monde.

Patrick Moyses, champion du monde de handbike, est aussi président de l’Association Sport Fauteuil (ASF). S’il entraîne des sportifs handicapés de haut niveau, il veut surtout « faire bouger les plus jeunes, les sortir, leur faire prendre conscience que tout n’est pas perdu et qu’on peut vivre autrement ». Son propre parcours en est l’illustration.

Quant à Christian Maeder, il a retrouvé goût à la vie grâce à la peinture et ses tableaux témoignent d’une incroyable joie de vivre. Lui aussi a créé une association, « En avant, roule ! ».

Son épouse étant tombée amoureuse de la ville de Saint-Louis, au Sénégal, le couple y retourne en 2000. « J’ai eu comme un déclic lors de ce voyage, raconte Christian Maeder. Moi, le handicapé, j’ai senti des regards envieux sur moi… Une expérience plutôt insolite ! Mais là-bas, des handicapés moteurs se traînent par terre, ils n’ont généralement pas de fauteuil. »

À la fin du voyage, Christian Maeder offre son fauteuil à un jeune Sénégalais. « C’était lui rendre sa dignité et, surtout, l’aider à… mendier. Chaque bon musulman doit faire une petite aumône tous les jours, alors un handicapé qui peut se rendre en ville peut faire vivre sa famille ainsi. Mais pour cela, il a besoin d’un fauteuil. »

À son retour en France, Christian Maeder envoie des fauteuils roulants à Dakar, grâce au soutien d’une compagnie aérienne qui les acceptait gracieusement lorsqu’il y avait de la place dans la soute à bagages. Mais rapidement cela ne suffisait plus. C’est pour cela qu’il a créé « En avant, roule ! » en 2006.

Ses membres récupèrent des fauteuils roulants, des béquilles et des cannes, les expédient au Sénégal où tout le matériel est réceptionné et réparti par un technicien orthoprothésiste de l’association qui travaille à l’hôpital de Saint-Louis.

Depuis 2010, grâce à des dons, l’association finance également des interventions chirurgicales orthopédiques qui traitent certaines malformations. « Un pied-bot ou un tendon coupé condamnent un enfant alors qu’une petite opération lui permettrait de marcher. Avec 300 €, on finance tout, l’opération, le traitement… »

L’association a déjà envoyé quelque 850 fauteuils à Dakar. Le prochain container part début février et il n’est malheureusement pas encore plein. Les deux amis lancent donc un appel pour leur apporter des béquilles et des fauteuils roulants mécaniques qui ne servent plus. Pour que d’autres puissent retrouver une certaine mobilité.

AIDER Dépôt de fauteuils et de béquilles les 5 et 12 janvier, dans le garage de l’association, rue des Verriers à Mulhouse (derrière le garage Opel de la rue de Thann) ou au siège de l’association, 15a rue des Piverts à Illzach. Tél. 03.89.52.76.78. Pour soutenir l’Association Sport Fauteuil (ASF), on peut acheter des galettes de rois à la boulangerie Ritzenthaler (boulevard des Nations à Mulhouse ou au marché du canal couvert), qui les propose avec des fèves « ASF » ; pour chaque galette, 50 centimes sont versés à l’ASF.

le 03/01/2013 à 05:00 par Ursula Laurent


Précédent  
  Suivant